Hernie hiatale

L’hernie hiatale désigne le passage anormal, permanent ou intermittent de la partie supérieure de l’estomac (dans des cas plus graves, de tout l’estomac) à travers l’orifice oesophagien du diaphragme. Il ne s’agit donc pas d’une maladie mais plutôt d’une mauvaise position d’un organe, qui est dans ce cas l’estomac.

L’hernie hiatale est parfois diagnostiquée par hasard lors d’une échographie, de fibroscopie ou d’autre examen d’imagerie permettant de voir l’estomac. Malgré cela, nous allons vous parler en détails de ce phénomène, des symptômes de l’hernie hiatale à son traitement en passant par les différents types d’hernie hiatale. Rien ne vous sera méconnu après la lecture de notre article.

1. Quels sont les symptômes d’une hernie hiatale ?

Les symptômes de l’hernie hiatale sont parfois tellement silencieux qu’on ne les voit pas, ou bien très proches de ceux d’un reflux gastro-oesophagien, d’ailleurs, plusieurs personnes les confondent. Néanmoins, il ne faut pas négliger tout changement dans votre quotidien digestif.

Si vous êtes sujet à un ou plusieurs de ces symptômes d’hernie hiatale, consultez votre généraliste, et confirmez ou infirmez sa survenue grâce à un examen d’imagerie.

  • Une brûlure d’estomac récurrente et une sensation de remontées acides
  • Une douleur accompagnée de difficultés à avaler : en effet, l’hernie hiatale entraîne une douleur située en haut de l’abdomen pendant que vous mangez.
  • Régurgitations alimentaires
  • Des rots fréquents et sans raison
  • Un mauvais goût dans la bouche
  • Des hoquets fréquents
  • Une faible anémie, voire une anémie cachée
  • Une toux peut être provoquée par l’hernie hiatale

2. Quels sont les facteurs de risque et les personnes sujettes de souffrir d’une hernie hiatale ?

Parfois, l’hernie hiatale survient sans raisons ni prédispositions, mais cela reste rare. Ci-après les principales causes :

  • Les grossesse : au fur et à mesure que le foetus se développe dans le ventre de sa mère, il pousse ses organes vers le haut de sa cage thoracique en exerçant ainsi une forte pression qui peut endommager les moyens de fixation entre l’estomac et l’oesophage.
  • L’âge : en vieillissant, nos tissus et muscles se relâchent ; le risque d’hernie hiatale va augmenter.
  • L’obésité : tout comme la grossesse, la graisse exerce une forte pression au niveau de l’abdomen.
  • La toux chronique : à force de tousser, les muscles de l’abdomen se contractent brusquement et fragilisent les moyens de fixation entre l’estomac et l’oesophage entraînant une hernie hiatale.

Pour finir, les personnes ayant subi des interventions chirurgicales sur l’oesophage ou l’estomac sont souvent prédisposées à souffrir d’une hernie hiatale.

3. Quels sont les types d’hernies hiatales ?

La médecine distingue deux types d’hernie hiatale:

  • L’hernie hiatale par glissement : il s’agit 9 fois sur 10 des cas et 70% des personnes âgées de plus de 60 ans sont concernées. Une hernie hiatale par glissement désigne le passage de la partie supérieure de l’estomac à travers le diaphragme, en passant par l’orifice œsophagien . Néanmoins, elle reste néanmoins relativement bénigne
  • L’hernie hiatale par roulement : Cette hernie hiatale par contre désigne le passage de la partie supérieure de l’estomac dans la cavité thoracique, en dépassant le diaphragme. L’estomac s’enroule sur lui même (d’où le mot : roulement)  pour passer par le bout de l’œsophage. Ce type d’hernie est non seulement peu fréquent mais aussi difficile à diagnostiquer sans examen d’imagerie car aucun symptôme spécial n’a été recensé. En revanche, cette hernie hiatale peut s’aggraver rapidement et entraîner des complications.

4. Quel est le traitement de l’hernie hiatale ?

Comme pour tout changement dans notre corps, qu’il s’agisse d’une maladie ou d’une déformation, il faut d’abord soulager le patient et essayer les traitements naturels de l’hernie hiatale avant de penser à l’opération de l’hernie hiatale.

Alors comment soigner une hernie hiatale ? Il faut logiquement écarter les causes de l’hernie hiatale et soulager ses désagréments avant de passer à l’opération de cette dernière.

  • Maigrir : il faut évidemment résoudre le problème de poids
  • L’alimentation : il faut naturellement se demander : que manger quand on souffre d’hernie hiatale ? Il faut bien entendu manger équilibré et éviter le gras et les repas copieux
  • Arrêter de fumer

De cette façon, vous allez soulager la douleur de l’hernie hiatale.

Par contre, si votre hernie hiatale est permanente et si le traitement de l’hernie hiatale ne donne aucun résultat, votre médecin va certainement passer à la chirurgie.

En effet, l’opération de l’hernie hiatale est souvent pratiquée et son taux de réussite et assez élevé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *