Adénolymphite mésentérique

Avez-vous déjà entendu parler de l’adénite mésentérique, que l’on appelle également adénolymphite mésentérique ? C’est en réalité une maladie qui intervient le plus souvent chez l’enfant, mais qui peut également toucher les adultes.

Cette maladie peut causer des douleurs abdominales, ainsi que de la fièvre, et des troubles digestifs.

Dans notre article, nous allons vous donner la définition de cette maladie, les causes, son traitement. Vous souhaitez en savoir un peu plus sur cette pathologie ? Nous allons tout vous expliquer.

L’adénite mésentérique : qu’est-ce que c’est ?

L’adénite mésentérique, encore appelée adénite mésentérique, est une maladie qui cause l’inflammation des ganglions lymphatiques qui se trouvent autour du tube digestif.

Ce problème de santé prend également le nom de ganglions mésentériques. Cette inflammation, comme nous l’avons dit, cause :

  • De la fièvre
  • Des troubles digestifs
  • Des douleurs au niveau du ventre, sur le côté droit
  • Des troubles du transit
  • Des vomissements


Cette adénite est très souvent confondue avec une crise d’appendicite, car elle cause les mêmes douleurs.

L’adénolymphite mésentérique : on la confond avec les crises d’appendicite

C’est vrai, lorsqu’un enfant se plaint :

  • De douleurs au niveau du ventre, à droite
  • De fièvre


Les médecins pensent le plus souvent à une crise d’appendicite, c’est-à-dire un morceau de l’intestin qui est enflammé et infecté.

L’adénite mésentérique cause exactement les mêmes symptômes, c’est pour cela que le diagnostic peut parfois être difficile à établir. Aussi, on la confond régulièrement avec la crise d’appendicite.

L’adénite mésentérique : un problème d’adulte ou d’enfant ?

L’adénite mésentérique est un problème qui peut se présenter chez :

  • Les enfants
  • Les jeunes adultes, entre 18 et 25 ans.


Les ganglions mésentériques chez l’adulte sont rares, mais peuvent arriver. En revanche, l’adénolymphite mésentérique pédiatrie est beaucoup plus fréquente.

Quelles sont les causes de l’adénolymphite mésentérique ?

Nous allons maintenant vous présenter les causes de l’adénolymphite mésentérique, appelée ganglions mésentériques, ou encore adénite mésentérique :

  • Une infection ORL : à distance, cette infection peut directement toucher les ganglions lymphatiques qui se trouvent autour du tube digestif
  • Lorsque les ganglions sont enflammés, ceux-ci compriment le tube digestif, ce qui entraîne les douleurs, ainsi que les troubles.


Si l’on résume, l’adénite mésentérique est causée, à l’origine, par une infection ORL qui se déplace jusque dans le tube digestif.

Comment poser le diagnostic de l’adénite mésentérique ?

Comme nous l’avons dit précédemment, il n’est pas toujours simple de poser le diagnostic de l’adénite mésentérique.

En effet, les symptômes sont les mêmes que ceux de l’appendicite. Pour trouver le bon diagnostic, il est nécessaire de :

  • Réaliser une imagerie médicale
  • Réaliser une échographie abdominale
  • Passer un scanner


De cette manière, il sera alors possible de mettre en lumière les adénopathies notamment. D’autres examens biologiques seront menés, qui permettront de valider le diagnostic, mais également de trouver le meilleur traitement adapté.

L’adénolymphite traitement : quel est-il ?

Nous allons dès à présent nous intéresser à l’adénite mésentérique traitement. Malheureusement, en raison de la mal connaissance de cette maladie, il n’est que symptomatique, c’est-à-dire qu’il ne permet que de traiter les symptômes et non la cause, l’infection ORL qui a entrainé l’adénite.

L’adénolymphite mésentérique traitement consiste à :

  • Prescrire des anti-douleurs
  • Prescrire des médicaments pour diminuer la fièvre


De plus, le médecin pourra proposer un traitement spécifique, à base d’antibiotiques, qui permettra de traiter l’infection.

Autre chose également : le traitement adénolymphite mésentérique implique une surveillance accrue. Les symptômes devraient, normalement, se faire de moins en moins présents. Mais si ce n’est pas le cas, consulter un médecin est absolument nécessaire.

Qu’est-ce que l’adénite mésentérique sans fièvre ?

L’adénite mésentérique, nous l’avons vu, entraîne :

  • Fièvre
  • Douleurs abdominales
  • Troubles du transit


Cependant, dans de rares cas, il est possible de constater une adénite mésentérique sans fièvre. Cette absence de symptôme, peu fréquent, peut encore plus troubler le diagnostic.

Voilà, maintenant, vous savez tout sur l’adénite mésentérique, ses causes et son traitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *