Web-Gas.info » Traitements » Soigner la cystite : qu’est-ce qu’une cystite ?

Soigner la cystite : qu’est-ce qu’une cystite ?

Vous êtes nombreuses, mesdames, à vous plaindre de douleurs au niveau de votre bas ventre. Plutôt que de penser systématiquement à un trouble génital, sachez que cela peut aussi bien être suite à une atteinte de l’appareil urinaire. La vessie qui se trouve à cet endroit peut être sujette à une infection, ce qu’on appelle une cystite.

Mais pourquoi s’intéresser tant aux femmes ? En réalité cette maladie connait ce qu’on appelle un sexe ratio. Elle est beaucoup plus fréquente chez les femmes que chez les hommes.

Pourquoi ? Deux raisons principales sont à l’origine de cette répartition :

  • D’un côté, les femmes possèdent un urètre plus court que celui des hommes. Il est donc plus fréquent de retrouver des infections urinaires ascendantes.
  • D’un autre côté, la prostate (glande masculine) produit des sécrétions bactéricides qui donnerait aux hommes une certaine protection vis à vis des infections urinaires.

Comment diagnostiquer une cystite ?

Il existe des symptômes très évocateurs qui orientent les praticiens vers le diagnostic de cystite. Les personnes atteintes de cystite se plaindront de signes d’apparition plus ou moins brutales tels que :

Brûlures mictionnelles

C’est le maître symptôme révélateur d’infections urinaires basses. C’est une sensation de brûlure quand on urine ou juste après.

Envie fréquente d’uriner

Vous commencerez à uriner beaucoup plus fréquemment, mais en quantités réduites si vous êtes atteint de cystite. Des fois, même si vous en avez envie, il n’y aura même pas d’urines à évacuer.

Douleurs du bas ventre

Des douleurs du bassin et de la partie inférieure de l’abdomen, faussement confondues avec des douleurs génitales, sont souvent observées.

Urines anormales

Parfois, suite à l’infection, vous pourrez trouver dans vos urines du sang ou du pus. C’est ce qu’on appelle respectivement hématurie et pyurie.

Si vous présentez quelques-uns ou l’ensemble de ces signes, il est préférable de passer consulter un médecin.

Pour confirmer les présomptions, il vous donnera un test de bandelette urinaire à faire. La détection de bactéries ou de cellules lymphocytaires confirme les doutes.

Comment se traite une cystite ?

Généralement, la cystite est une infection bénigne. Étant d’origine microbienne, l’administration d’antibiotiques est de règle. Il y a des sites spécialisés pour en savoir plus sur comment soigner la cystite .

La molécule Fosfomycine-Trométamol, connue sous son nom commercial Monuril, est souvent suffisante. En revanche, cela ne suffit pas. Il faut assurer une bonne hydratation pour aider à éliminer les germes. Pour éviter d’aggraver l’infection, ou dans de rares cas de contaminer votre partenaire, il est aussi préférable de cesser momentanément toute activité sexuelle.

Le traitement de la cystite doit être précoce. Certes, c’est une infection bénigne, mais pour éviter les complications (infection ascendante à type de pyélonéphrite, etc.), une chronicité de la maladie ou toute récidive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *