Mesotherapie
Beauté

La mésothérapie, à qui s’adresse t-elle et pour quoi faire ?

La mésothérapie, utilisée largement en médecine depuis les années 1950 lorsqu’elle fut inventée, consiste en des micro-injections de faibles doses de médicaments sous le derme, la couche la plus interne de la peau. On cible ainsi directement la zone à traiter.

Son utilisation s’est de plus en plus répandue alors qu’elle ne servait au départ qu’à soulager des douleurs bien localisées. Elle fait l’objet d’un diplôme inter universitaire de mésothérapie pendant les études de médecine dont uniquement les titulaires peuvent se prévaloir sur leur plaque professionnelle.

Ses domaines d’application sont aussi différents que le traitement des tendinites, entorses, rhumatismes, arthrose, douleurs lombaires ou cervicales que les acouphènes et les infections ORL en général, que le zona ou la chute des cheveux. Elle est reconnue en France par l’assurance maladie pour les actes liés aux traitements qui ne relèvent pas de la médecine esthétique.

Mesotherapie

Mésothérapie et médecine esthétique

La médecine esthétique a compris très rapidement que la mésothérapie pouvait être une excellente alternative à la chirurgie. En la matière, on peut se poser la question : en quoi consiste la mésothérapie ?

C’est une technique non invasive, qui ne nécessite aucune éviction sociale, elle est également peu douloureuse et surtout elle évite de faire transiter les produits médicamenteux par l’ensemble de l’appareil digestif et le sang. La médication choisie arrive ainsi directement dans la zone à traiter et les doses peuvent être considérablement réduites dans la mesure où il n’y a pas de pertes par la digestion.

Elle s’adresse aussi bien à des personnes présentant des vergetures disgracieuses, une pelade ou un certain type de chute de cheveux après un accident de la vie comme une maladie, un traitement médical lourd ou encore un accouchement, qu’à des individus, hommes ou femmes qui décident de prendre soin de soi et de leur peau pour un traitement anti-âge préventif ou curatif. Il est évident que plus la prévention est précoce, meilleure sera le résultat.

Mésothérapie et silhouette

Ce qu’on appelle communément la « peau d’orange » est une accumulation de graisse sous la peau. Le mésothérapeute va injecter certaines substances qui font fondre cette graisse. Il peut utiliser des enzymes collagénases, ou encore de la caféine, voire des extraits d’artichauts.

Cette cellulite peut être traitée dans les cuisses, les hanches et les fesses, les bras et jambes et même sur le contour des yeux. Le mésolifting, mésothérapie utilisée pour traiter le relâchement cutané dans les traitements anti-âge, est particulièrement bien adapté sur le visage, le cou et le décolleté et même sur le dos des mains. La mésothérapie esthétique donne un véritable coup d’éclat à la peau, mais son efficacité ne s’arrête pas là puisqu’elle sert également à stimuler la croissance cellulaire pour ralentir les effets du vieillissement.

Là où la chirurgie esthétique ne s’occupe qu’à combler les creux des rides par exemple, la mésothérapie à but esthétique provoque un renouveau de l’activité de la peau pour un effet long terme qu’il suffira d’entretenir par le renouvellement de quelques séances espacées en fonction de la problématique particulière de chaque patient ou patiente. Pour optimiser les effets de la mésothérapie, il est primordial de s’adresser à un centre de soins spécialisé où les compétences médicales indispensables à la mise en œuvre de la mésothérapie sont présentes dans un environnement sanitaire irréprochable.

C’est le talent du thérapeute pour le choix du meilleur traitement médicamenteux à injecter qui va grandement déterminer le degré de réussite du soin esthétique et sa durée dans le temps. Le protocole de soins esthétiques par mésothérapie doit être établi par un expert qui aura pris soin d’éliminer les contre-indications éventuelles, même si elles sont rares, et qui aura fait un bilan dermatologique complet afin d’informer utilement le patient des chances de réussite du traitement et des résultats que l’on peut raisonnablement obtenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *